Pourquoi maintenant, et pendant combien de temps ?

On a vu que le climat a commencé à changer doucement, en apparence depuis 1910. On a aussi dit que tout ça, c’était dû à nos émissions de CO2 quand on brûle du charbon, du pétrole, ou du gaz. Sauf que l’utilisation du charbon dans les trains et les usines a commencé vers 1840 à grande échelle, lors de la « révolution industrielle ». C’est 70 ans avant que le climat ne commence « officiellement » à bouger !

Le climat en pièces détachées

Le climat serait-il si lent à réagir ? 😕 Et oui… Le temps que le CO2 s’accumule dans l’atmosphère, et donc qu’il amplifie suffisamment l’effet de serre, puis le temps que tout le « système climatique » réagisse, il faut au moins cette durée. Le « système climatique » ?? Pff, encore un mot pompeux de scientifique ! Voici quelques explications pour s’en sortir quand même :

C’est quoi un vélo..?

Allez, un tout petit peu de théorie pour commencer : un système, c’est plusieurs éléments qui interagissent ensemble pour donner un comportement, compréhensible plus facilement que si on regardait juste les éléments du système un par un. Je m’explique : si je montre un vélo pièce par pièce à quelqu’un qui n’a jamais vu un vélo entier, et que je lui raconte comment est placée chaque pièce sans lui montrer le résultat final, le type va avoir beaucoup de mal à voir que ça sert à s’asseoir dessus et à rouler. Par contre si je lui montre tout monté et que je lui laisse le temps de jouer avec, il y a plus de chance qu’il comprenne comment ça marche.

Heu... A quoi ça sert déjà ton machin ? | http://velosvintage.over-blog.com/page/5
Heu… A quoi ça sert ton machin ? | http://velosvintage.over-blog.com/page/5
C’est quoi un climat..?

Le climat, c’est un peu pareil. Pour se faire une idée des « pièces détachées » du climat, il faut penser à tout ce qui peut modifier l’atmosphère (ce qui réchauffe/refroidit l’air, ce qui y ajoute de l’eau, du CO2, d’autres éléments, ce qui met l’air plus ou moins sous pression, etc). Par exemple, moi, je modifie l’atmosphère quand je respire (du coup, tout le temps, en fait 😉 ). Mais je ne compte pas pour beaucoup.

Ce qui compte vraiment, c’est d’abord comment le soleil réchauffe l’atmosphère (donc s’il est « en forme », et comment la Terre se situe par rapport  à lui). Il y a aussi les océans (qui absorbent beaucoup des rayons du soleil, qui absorbent du CO2…), la végétation (qui en absorbe aussi, et qui influe sur la quantité d’eau dans l’atmosphère), les volcans (qui obscurcissent le soleil, souvenez-vous de la crise de ce cher Eyjafjallajökull en Islande 😉 ), et encore d’autres éléments. Et tout ce petit monde s’amuse ensemble, et si je veux comprendre ce qu’il va se passer globalement entre eux, je ne peux pas me contenter de regarder les éléments un par un, il faut aussi que je comprenne comment ils interagissent !

Dynamique et thermodynamique du Climat, Didier PAILLARD, Corentin HERBERT
Le climat en personne !

Le climat, pas vraiment une flèche…

Bon, revenons à nos moutons, sur la lenteur du « système climatique ». En fait, c’est que les océans réagissent lentement : il leur faut du temps pour qu’ils se réchauffent, et donc pour qu’ils modifient le climat (on voit que l’océan met beaucoup plus de temps à se réchauffer que l’air quand on est en vacances à la plage : c’est vers fin août que l’eau est la plus chaude, et pas encore en plein juillet. Et je ne vous raconte pas, c’est encore plus lent pour les eaux profondes !).

On réchauffe lentement…

Cette lenteur des océans joue beaucoup sur le temps que met le climat à réagir à tout le CO2 qu’on déverse dans l’atmosphère. L’idée, c’est qu’en augmentant l’effet de serre par nos émissions de CO2, on renvoie plus de rayons vers la surface de la Terre. Donc, on en renvoie plus vers les continents, mais aussi, évidemment, plus vers les océans. Les océans se réchauffent lentement, parce que la quantité d’eau à chauffer est très grande, et parce qu’ils sont « lents » à réagir à la chaleur. D’autre part, ils sont plus étendus que les continents. Au final, beaucoup de rayons dus à l’effet de serre servent à réchauffer l’océan, et ce n’est que plus tard, lorsque les océans ont été suffisamment réchauffés, que leurs mouvements sont modifiés et qu’ils retransmettent leur chaleur à l’atmosphère. Pour toutes ces raisons, le climat est une machine très lente, c’est pourquoi on ne commence à ressentir le changement climatique que maintenant…Et on ne ressentira le changement dû à ce qu’on émet aujourd’hui que dans 20 ou 30 ans ! :roll:

Mais pour refroidir, ça va être encore plus lent !!

Et dans l’autre sens (si jamais on veut « refroidir » le climat), c’est encore pire ! Parce qu’autant on peut mettre très rapidement dans l’atmosphère beaucoup de CO2 (on en a plein dans le pétrole et le charbon, et il suffit de les faire brûler), autant personne n’a jamais inventé une machine qui récupérerait du CO2 qui s’est brassé dans toute l’atmosphère autour du globe…

Nos technologies pour récupérer le CO2 déjà émis…
Hoo, le belle technologie récupératrice de carbone ! :P
Hoo, le belle technologie récupératrice de carbone ! :P

En fait si, une telle machine existe déjà et s’appelle… un arbre qui grandit (en fait, toutes les plantes qui grandissent jouent ce rôle. Et plus elles sont « touffues », plus c’est qu’elles ont récupéré de CO2). Et oui, un arbre qui grandit, c’est du CO2 qui est pris dans l’atmosphère et qui est fixé dans l’arbre. Mais on émet tellement de CO2 que nos arbres et nos plantes ne suivent pas la cadence. On a une seconde machine magique qui fonctionne pour nous gratuitement pour enlever un peu de CO2 de l’atmosphère, ce sont les océans. Nos océans cherchent à équilibrer le CO2 entre l’air et eux-mêmes : s’il y a trop de CO2 dans l’air par rapport à ce qu’il y a dans l’eau, et bien l’eau rééquilibre en en prenant une part… Mais l’océan ne récupère seulement qu’une part du CO2, pas plus ! Ensuite, tant que le CO2 est dans l’air, il continue tranquillement à « effet-de-serriser » l’atmosphère. En gros, au bilan, si les arbres continuent de bien fonctionner, et les océans aussi, on se dit qu’il faut à peu près 200 ans pour qu’une tonne de CO2 que j’émets disparaisse de l’atmosphère. Si vous avez tout suivi, le CO2 qu’on balance maintenant dans l’atmosphère va continuer à changer le climat jusqu’à nos arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière petits enfants. Bref, c’est un peu important comme truc ! :roll:

Laisser un commentaire